• :28/09 2:55
  • :05/10 18:41
  • :12/10 12:27
  • :19/10 19:12

L’orgonite

11 janvier

QU’EST-CE QUE L’ORGONITE ?

L’orgonite est un mélange de particules de métal, de cristaux, de quartz et de résine. Les objets en orgonite auxquels on ajoute d’autres cristaux et dont la proportion métal et résine est égale, ont des propriétés très intéressantes dont la principale est de générer de l’orgone. C’est pourquoi on les appelle régénérateurs d’orgone. Il s’agit d’une technologie toute simple, inspirée et dérivée des travaux de M. Reich et améliorée par M. Don Croft, qui permet de transmuter (purifier) l’orgonite négative (aussi appelée orgone morte - dead orgone - DOR) en orgone neutre (OR) ou positive (POR).

QU’EST-CE QUE L’ORGONE ?

L’orgone est le nom qui fut donné par Wilheim Reich (voir texte sur ce scientifique) à l’énergie vitale omniprésente de par la création. L’orgone est également appelée "Ch’i", "Prana", "Ether", ’Élan vital" ou "cinquième élément". Cette énergie vitale existe, de façon naturelle, sous plusieurs formes. Elle peut être neutre (OR), positive (POR) ou négative (DOR). Une manifestation visible d’orgone positive peut-être observée sous la forme d’un beau cumulus d’été. Les nuages sont beaucoup plus que de la vapeur d’eau, ils sont en effet une concentration massive d’orgone, la "vapeur" d’eau étant en réalité attirée par cette concentration élevé d’orgone.

Wilheim Reich fit de nombreuses recherches sur les propriétés et les comportements de l’orgone dans l’atmosphère terrestre, et ses effets sur le mouvement des fronts climatiques, les précipitations, les tempêtes, etc. Dans les années 50, Mr. Reich mourut en prison, après avoir vu son laboratoire et ses travaux détruits par les "autorités", qui voulaient à tout prix supprimer ces nouvelles connaissances découvertes par Dr. Reich.

Wilhelm Reich "découvrit" ce que les anciennes "Écoles des mystères", "loges", "fraternités" et philosophies orientales enseignaient depuis des millénaires déjà : à savoir que notre réalité baigne dans une mer d’énergies vitales créatrices à partir de laquelle tout ce que nous appelons matière se manifeste. Cette mer d’énergie Reich l’appela "orgone" mais les anciens la connaissaient sous les autres noms présentés au début de cet article. La science moderne, du moins certains individus libres-penseurs parmi l’académie scientifique, en est venu à théoriser sur l’existence d’une énergie à partir de laquelle la matière serait issue, le fameux "point zéro" si populaire en physique quantique de nos jours à partir duquel il est déjà possible d’extraire ce que l’on appelle l’énergie libre.